Le crédit municipal de Dijon

Une gestion rigoureuse, citoyenne et transparente

LE CRÉDIT MUNICIPAL DE DIJON EST UN ÉTABLISSEMENT PUBLIC COMMUNAL DE CRÉDIT ET D’AIDE SOCIAL

Son statut et ses particularismes lui confèrent une mission sociale au travers du prêt sur gages.

Le Crédit Municipal de Dijon fonctionne sous l’autorité d’un Conseil d’Orientation et de Surveillance, présidé par François REBSAMEN, Maire de Dijon, commune de rattachement.

La gestion quotidienne, ainsi que la représentation de l’établissement, relèvent du Directeur Général.

Le Conseil d’Orientation et de Surveillance a pour mission, outre le vote du budget, d’assister le Directeur Général sur toutes les problématiques importantes et engageantes pour l’Etablissement.

Consultez notre rapport annuel

HISTORIQUE DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL : UNE TRADITION SIX FOIS CENTENAIRE

1462
Au XVe siècle, la lutte contre l’usure est à l’origine de la création du Mont de Piété. Les Franciscains le définissent comme établissement de bienfaisance. Ces banques de charité sont une aide précieuse pour la population qui peut enfin emprunter à des taux modérés en contrepartie du dépôt d’objet de toute nature. Le premier Mont de Piété est créé à Pérouse (en Italie) par Barnabé de Terni.

1577
Après l’Italie, les Monts de Piété s’étendent au reste du Vieux Continent. En France, le premier établissement est ouvert en Avignon, alors domaine pontifical.

1637
A l’initiative de Théophraste Renaudot (1586-1653), est créé l’établissement de prêts sur gages de Paris.

1643
Louis XIV autorise 58 villes à établir des Monts de Piété.

1804
Le 26 Pluviose an XII (16 février 1804), une loi donne le monopole du prêt sur gages aux Monts de Piété.

1822
Le 6 février, le Mont de Piété de Dijon est officiellement créé par une ordonnance royale. Il élit d’abord domicile au 1, rue d’Enghien, puis en 1832, dans la tour de Bar élevée au XIVe siècle, avant de s’installer en 1889 au 26, rue de Mulhouse, où il est resté jusqu’en 2016.

1918
Les Monts de Piété changent d’appellation. Ils se nomment désormais « Caisses de Crédit Municipal ». En outre, ils étendent leur activité aux comptes de dépôts à vue.

1954
La loi du 1 juin autorise les Caisses de Crédit Municipal à consentir des prêts aux fonctionnaires et assimilés.

1984
La loi du 24 janvier intègre les Caisses de Crédit Municipal dans le système bancaire. 1992 La loi du 15 juillet confirme les Caisses dans leur statut d’Etablissements Publics Communaux de Crédit et d’Aide Sociale.

1992
La loi du 15 juillet confirme les Caisses dans leur statut d’Établissements Publics Communaux de Crédit et d’Aide Sociale.

Réseau des Crédits Municipaux
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Nous contacter

Service*

champs obligatoires*
Informatique et Libertés
Conformément à la loi "Informatique et Libertés" n°78-17 du 06/01/1978 modifiée, vous bénéficiez d'un droit d'accès (sans frais), de rectification et d'opposition des données vous concernant. en effectuant votre demande auprès de la Direction des Risques et du Juridique du Crédit Municipal de Dijon.
Crédit Municipal de Dijon
1 place du 30 octobre et de la Légion d’Honneur
BP 77837 - 21078 Dijon cedex
Tél : 03 80 77 54 50
Fax : 03 80 77 54 53
Ouvert du lundi au vendredi
de 8h15 à 11h30 et de 13h15 à 17h00
https://creditmunicipal-dijon.fr